Tours du monde Magazine

Les lectures de nos travel designers

Par : le 15-04-2020

Au temps du confinement, le temps s'écoule lentement et s'accord parfaitement à la lecture. Nos travel designers partagent avec vous les pages qui les ont le plus marqués. Leurs auteurs favoris vous emmènent pour un grand tour du monde littéraire, du Pérou jusqu'en Birmanie, de la Polynésie jusqu'au Kamtchatka. 

 

En Birmanie avec Joseph Kessel : le choix de Jean-Charles Ben Sichou 

Le Lion pour voyager au Kenya, les Cavaliers pour traverser l'Afghanistan... et pour la Birmanie, c'est La Vallée aux rubis qu'il faut impérativement choisir. Lors de son dernier voyage de reconnaissance en Birmanie, Jean-Charles Ben Sichou a mêlé ses découvertes aux mots de Joseph Kessel, qui décrit avec une précision magnifique la région de Mogok et ses habitants dans une langue admirable. 


Une uchronie péruvienne : le choix de Coraly Stevart 

Notre spécialiste des tours du monde, passionnée par le Pérou, recommande Civilizations, de Laurent Binet. Dans cette uchronie particulièrement ludique, l'auteur imagine une hypothèse originale : et si les Incas avaient envahi l'Europe ? "J'ai particulièrement aimé cette façon de voir les choses, et d'imaginer un contexte dans lequel l'Inca Atahualpa aurait régi le monde... Une très belle façon de plonger dans l'histoire du Pérou et de la grande civilisation inca."

continents insolites lecture travel designer
continents insolites iles marquises

Au Kamtchatka : le choix de Typhaine Tranchand 
 

Linda Bortolleto raconte, dans Là où je continuerai d'être, comment elle a plaqué une vie ordinaire et routinière pour s'envoler vers le Kamtchatka. Au coeur des grandes étendues de cette péninsule volcanique à l'extrême Est de la Russie, elle fait la connaissance des Evens, éleveurs de rennes nomades, et poursuit son voyage vers les terres de l'Alaska qu'elle parcourt... à vélo ! "C'est un livre qui amène à se poser beaucoup de questions sur soi et à remettre en question nos petites habitudes et tracas du quotidien. Le récit invite aussi à remettre au coeur de nos voyages la rencontre et l'échange, le respect des grands espaces et les lois parfois terribles de la nature. Une lecture essentielle en ces temps de confinement où nous réapprenons à prendre le temps, à nous ennuyer..."

 

Sylvain Tesson, comme une évidence : le choix de Fanny Perrin 

 

Qu'il nous emmène dans les Forêts de Sibérie ou sur les Chemins noirs de France, Sylvain Tesson est notre référence. Dernière lecture marquante pour Fanny Perrin, de notre maison parisienne : la Panthère des neiges, qui "nous emmène hors du temps et dévoile avec brio la connexion que nous pouvons créer avec la nature et la beauté de la vie sauvage".

 

En Inde : le choix de Nicolas Meerman 
 

Lui qui a voyagé souvent et longuement en Inde - et peut en parler à bâtons rompus des heures durant - recommande non pas un roman mais cet essai publié par le psychiatre de l'ambassade de France à Bombay. Dans Les Fous d'Inde, le Dr Régis Airault raconte l'accompagnement qu'il a pu apporter à ces occidentaux frappés du syndrome du voyageur en Inde. "L'Inde est la destination la plus riche, la plus intense et la plus complexe qui soit. Ce livre raconte parfaitement en quoi ce pays peut plus qu'un autre rendre voyageurs pas seulement fous, mais surtout éternellement attachés à ce pays si infiniment riche".


 

Aux îles Marquises : le choix de Charlotte Renaud 
 

Milieu du 19ème siècle. Le jeune Herman Melville débarque après un long voyage à bord d'un baleinier aux îles Marquises. Taïpi est le récit autobiographique de ces quelques mois que l'écrivain passe alors auprès des Taïpi, sur l'île Nuku-Hiva. Si la réputation qui les précède est celle de terribles cannibales, Melville va être particulièrement bien accueilli par les Taïpi, dont il loue l'intelligence et l'hospitalité.  "C'est une lecture à mi-chemin entre un récit initiatique à la façon des premiers  explorateurs et une étude ethnologique. J'ai aimé cette plongée dans les vallées paradisiaques des Marquises, mais aussi la réflexion anthropologique sur les missions civilisatrices de l'Occident que le livre suscite."


 

Au pays des Ouïghours : le choix de Jimmy Colaianni 
 

Auteur de nombreux articles et reportages sur l'Asie centrale et le monde turc, la journaliste et photographe Sylvie Lasserre s'est intéressée à la minorité ouïghoure. Opposés à la majorité han, étouffés par le pouvoir chinois et par une forte répression, les Ouïghours sont des turcophones et musulmans de la région occidentale de la Chine. "C'est une immersion totale dans une région peu connue du grand public et la mise en lumière d'une population et d'une culture menacées d'extinction".

Partager